AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Dure journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Dure journée   Dim 25 Oct - 15:45



Invité
Invité
─────────────♡─────────────


 
 
Dure journée
Que celle qui commence le lendemain d'une cuite.
Aujourd'hui est une grosse journée prévue. N'ayant plus de vie privée je me noie un peu dans le travail et la fête. Hier soir Lukas est venue me chercher pour me changer les idées. C'est vrai que je n'ai pas le moral en poupe en ce moment, je dois dire que je suis devenue peut-être même un peux exécrable. Mes journées s'enchainent et se ressemblent toutes. Dodo, boulot, fête et j'en passe. On m'as conseillé d'aller voir un psy pour m'aider mais en ce qui me concerne, je préfère mes amis. De ce côté là je ne suis pas vraiment à plaindre, je suis très entouré. Et puis plus les journées passent, plus je me remet. Je n'ai pas trop le choix pour le moment à vrai dire. Il m'arrive encore de me lever le matin et de tater la place à côté de moi .. en vain. Elle est vide. Tout comme ma motivation ces derniers temps. Heureusement pour moi j'ai ma meilleure amie, mon frère et celle que je considère comme ma petite soeur. Hier soir mon frère est donc venu me chercher. Le bar n'était pas ouvert, faute de personnes. Pour une fois .. On est partie faire une petite virée en voiture loin de mes soucis et les noyés pour de bon dans un bon verre de scotch. Ou deux.. ou trois. Surement plus que ça maintenant que j'y réfléchie. Et je dois avouer que j'ai passé une plutôt bonne soirée ! Ça ne m'était pas arriver depuis longtemps ! Mais le réveil de ce matin fut plus difficile lui. A peine levé je me dirigea vers la cuisine pour remplir un verre d'eau et y plongé une aspirine. Oui j'ai la gueule de bois c'est certain maintenant. En attendant que la pastille fonde je me suis rendu à la douche après avoir sortis mes plus beau vêtements. Oui j'ai un rendez vous très important. Un grand groupe doit venir ce week-end. Et les négociations durent depuis bien trop longtemps pour que je fiche tout par terre. Ma douche prise je me rendis dans la cuisine et bus cul sec mon aspirine en grimaçant. c'est vraiment dégueulasse ce truc réfléchis-y la prochaine fois Tyler .. pensais-je alors dans ma tête. Enfin je crois. J'ai parlé tout haut la vous pensez ? Bref. Il est déjà l'heure de partir et je me dis que je prendrais mon café au bar puisque la je n'ai pas le temps. Je pris donc la direction du Central et arriva en premier. Ouf pensais-je.
Le rendez-vous ne s'est pas trop mal passé. Ils ont réclamer un bon billet mais ça je m'y attendais. La publicité ne devrais pas trop tarder à faire sont effet puisqu'avoir ce groupe dans la ville est une chose inédite. Les managers étant partis, je me fis donc mon café. Il est donc 9h et je décide d'ouvrir le bar. Je sortis les chaises et les tables sur la terrasse et mis tout en place, puis je descendis la salle. Nous voila prêt à accueillir les habitants de Tree-Hill. Accoudé au comptoir buvant mon café tout en lisant le journal. J'attendais mes premiers clients.
(C) fiche by gyspy water
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   Dim 25 Oct - 17:42



Invité
Invité
─────────────♡─────────────

TYLER & HELENA
Il est huit heures lorsque la Davis ouvre enfin les yeux. Aujourd'hui elle ne travaille pas et même si elle aime son boulot elle s'en satisfait fort bien. Hier soir, elle s'est endormie devant l'un de ces films qui se ressemblent tous ou deux personnes amoureuses ne peuvent pas être ensemble mais finissent par se retrouver. Inutile de dire que cela la fait déprimer plus qu'autre chose. Depuis sa rupture, elle était bien plus sensible et vulnérable même si elle tentait de ne rien en montrer. Aller de l'avant. Elle devait le faire même si c'était difficile, même si elle ne s'en sentait pas la force. « Heureusement que tu es là toi. » Murmura-t-elle dans un sourire encore fatigué alors qu'elle caressait la tête de son chat, lui aussi endormi la veille sur ses genoux. Le poussant un peu sur le côté, elle en profita pour se lever et entamer sa journée. Petite déjeuner, passage sous la douche. Elle n'avait pas de programme à proprement parler si ce n'était une toute petite chose : aller au bar de Lukas et Tyler. Elle savait qu'elle avait une chose sur deux de tomber sur lui et avec la chance qu'elle avait, de s'y retrouver confrontée en ayant d'autre choix que de se laisser perdre dans son regard bleu azur. C'était une situation qu'elle craignait plus qu'autre chose. Depuis leur rupture, elle prenait grand soin de ne plus fréquenter les endroits où ils avaient l'habitude d'être ensemble. Aussi, voyait-elle toujours Lukas ailleurs dans la ville ce qui était plus simple et moins gênant pour l'un comme pour l'autre. Il y a quelques jours lorsque Lukas et elle avaient été à la fête foraine, ce dernier lui avait prêté ses lunettes de soleil et avait comme qui dirait oublié de les reprendre avant qu'ils ne se quittent. Ce n'était peut-être pas primordial , mais elle tenait à les lui rendre avant d'elle même ne les oublier et surtout si cela lui offrait une nouvelle occasion de le voir. Elle s'habilla rapidement puis sortit de chez elle une fois prête, la boule au ventre. Une partie d'elle la suppliait de ne pas y aller juste à cause de la possibilité de croiser son ex.. Une autre la suppliait de le faire exactement pour la même raison. Il lui manquait, terriblement et l'air de rien elle s'inquiétait pour lui. Elle ne demandait de ses nouvelles à personne que ce soit à Lukas ou même sa soeur qui en était proche. Si elle avait rompu avec lui c'était pour une bonne raison et elle devait s'y tenir. Coute que coute. Arrivée sur place, elle prit une grande inspiration puis entra afin d'aller au bar. Après tout même si elle tombait sur Tyler , elle n'avait qu'à déposer les lunettes, lui dire de les donner à son frère et tourner les talons. Sauf que tout n'était pas si simple et elle le découvrit dès qu'elle releva les yeux. Elle s'arrêta net dans sa marche lorsqu'elle découvrit que derrière le bar ne se trouvait pas l'Hamilton qu'elle cherchait. Il était là, sirotant son café et lisant le journal, habillé de façon plutôt classe. Peut-être attendait-il quelqu'un. Une fille. A cette pensée, les joues de la Davis s'empourprèrent et son coeur s'emballa. Elle ne devait rien montrer. Ainsi, elle reprit sa marche et s'arrêta une fois au bar, beaucoup plus hésitante que lorsqu'elle se trouvait encore simplement devant l'entrée. « Salut.. » Commença-t-elle d'une petite voix pour attirer son attention. Elle regardait partout sauf dans sa direction. « Je ne te dérangerais pas longtemps je cherche Lukas, il est là ? » Demanda-t-elle en posant enfin son regard sur lui. Et comme d'habitude, son charme la pétrifia sur place.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   Dim 25 Oct - 18:11



Invité
Invité
─────────────♡─────────────


 
 
Dure journée
Que celle qui commence le lendemain d'une cuite.
Toutes mes journées se ressemblent ces derniers temps comme je le disais. Mais en même temps elles n'ont tellement plus le même goût qu'avant. Il faut que je me motive pour tout. Aller au bar est devenue une chose terriblement difficile alors que je sais que cet endroit est justement la raison de ma rupture. Helena .. Je n'ai que sont visage à longueur de journée dans la tête. Je ne suis jamais totalement là. Je déprime oui c'est le cas de le dire il n'y a qu'à voir l'état de mon appartement. Même si comme je le disais tout à l'heure, je remonte petit à petit la pente, mais je ne pourrais jamais gravir la dernière marche. Tout est devenue si dure. Quand ta vie bascule du jour au lendemain comme ça, que tu avais des projets et que tout à coup tout tombe à l'eau .. c'est dur. Alors je fais ce que j'ai à faire sans grande conviction. Quand je suis avec les gens, je suis à la fois pas totalement présent. Toujours dans mes pensées. De plus, je me demande ce qu'Helena peut bien devenir. Je ne l'ai pas croisé depuis bien longtemps et même si j'ai quelques petites nouvelles venant de Lukas et Brooke .. ça ne me suffit pas. Ses bras me manquent, son odeur me manque, ses baisers me manquent bref. Elle me manque. -Mais bon sang Tyler il faut que tu te bouges le train !- me dis-je souvent. Mais je n'y arrive pas à le faire, il n'y a rien à faire. - Je devrais peut-être m'acheter un chien- pensais-je alors que j'étais toujours en train de lire mon journal tout en buvant mon café. Et bon sang ce que j'ai mal au crane ! L'aspirine n'as donc pas fait effet ? Bref. Je sais que Lukas voit toujours Helena, après tout ils sont amis. L'autre jour ils sont allés à la fête foraine à ce qu'il m'as dis. Qu'est ce que j'aimerai lui acheter une peluche en lui disant qu'on passe à autre chose. Si seulement c'était aussi simple. Il fut un temps où ça l'était. Ou le bar ne tournait pas à pleins régime et j'avais du temps pour m'occuper d'elle. Si j'avais sus que sa tournerai à cette manière .. J'ai embauché Lukas dans le but d'avoir moins de travail et donc de reconquérir la femme que j'aime. Mais je sais que ce ne sera pas chose facile. Du moins c'est pas avec une peluche que les choses vont s'arranger mais .. Il faut que j'arrange les choses ! Croyez -moi je sais que cette femme est la femme de ma vie. Je le sais parce que depuis 2 mois qu'Helena est partie il n'y a eu aucune autre fille. Pas même pour une nuit non. Tout est plus amère sans elle. Son sourire qui illuminait mes journées n'est plus là, elles sont devenues presque aussi sombre que les ténèbres.
Accoudé au comptoir à lire mon journal et boire mon café, je ne m'attendais absolument pas à ce qu'elle débarque. Je releva la tête au son de sa voix qui fit battre mon coeur. Dieux que c'était bon d'entendre cette voix .. Mais je fus également pris d'une angoisse, d'un stress. Je ne m'attendais pas à cette confrontation et le fait qu'elle veuille m'esquiver m'angoisse au plus haut point. « Helena .. » murmurai-je alors tout en me décollant du comptoir. Je savais pertinemment qu'elle n'était pas venue pour moi, mais une part de moi avait voulus y croire au vus de ma déception lorsqu'elle me dis qu'elle ne m'embêtera pas longtemps et qu'elle était venue voir Lukas. « Non désolé il est pas là. Mais moi je suis là. » Dis-je alors pour ne pas qu'elle tourne les talons. Pour que l'on ai une discutions parce que je n'en peut plus de cette situation. Je n'en peut plus de dormir sans elle, de manger sans elle, de vivre sans elle. Mais je sais que la re-conquérir ne sera pas chose facile voir .. impossible.  
(C) fiche by gyspy water
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   Dim 25 Oct - 18:46



Invité
Invité
─────────────♡─────────────

Dans d'autres circonstances Helena aurait certainement rit de sa surprise. Elle se souvenait avec nostalgie de toutes les fois où elle était venue lui rendre visite par surprise, de son sourire en coin une fois qu'il l'avait remarqué. La jeune femme du user de tout son self control pour ne pas se mordiller la lèvre ou triturer nerveusement ses mains comme elle avait l'habitude de le faire lorsqu'elle était gênée ou prise au dépourvu. Il était juste là à quelques pas et déjà, cela lui semblait insoutenable. Elle priait intérieurement pour qu'un client arrive et qu'elle soit sauvée par le gong. Elle s'attendait à ce que ce soit difficile, mais pas autant. Le peu d'assurance dont elle faisait preuve n'était qu'un tissu de mensonges, un voile qu'elle se refusait de retirer devant lui. Il était hors de question qu'il voit l'état misérable dans lequel leur rupture l'avait laissée. « Oh.. C'est ma faute, j'aurais du téléphoner avant de passer à l'improviste. » Elle ne l'aurait pas vu, ne l'aurait pas dérangé non plus et peut-être s'en serait-il tout aussi bien porté. La suite de la phrase de Tyler et le ton avec lequel cela avait été dit ne laissait place à aucune incompréhension. Il voulait qu'ils parlent, maintenant. Panique, surprise. Cela se lisait certainement dans ses yeux et son souffle se coupa un court instant. « Je vois ça.. » Commenta-t-elle premièrement comme pour se laisser du temps et retrouver ses esprits. « Alors.. Comment tu vas ? » Demanda-t-elle en remettant une mèche de ses cheveux derrière son oreille nerveusement. Il avait l'air d'aller bien. Enfin, si on en oubliait son teint un peu pâle. « Tu es très élégant. Un rendez-vous ? » Finit-elle alors que son ton était passé d'hésitant à légèrement cassant. Jalouse, elle devait l'avouer. Rien que l'idée de l'imaginer avec une autre la rendait malade même si tout ça ne la regardait plus. Helena finit par détourner les yeux, brisant alors tout contact visuel avec Tyler. « Et tant que je suis là, c'est ce que j'étais venue lui ramener alors si tu pouvais les lui donner pour moi ce serait vraiment.. Gentil. » Elle déposait lesdites lunettes sur le comptoir et reculait à nouveau d'un pas comme pour ne pas trop s'en approcher. Il fallait rester prudente. Et puis comme de manière automatique, ses yeux le cherchèrent à nouveau et le fixèrent quelques instants en détail. Elle ne savait pas trop comment se comporter ni-même quoi dire. Il lui semblait d'ailleurs que tout avait été dit le soir où ils avaient rompu.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   Lun 26 Oct - 0:02



Invité
Invité
─────────────♡─────────────



Dure journée
Que celle qui commence le lendemain d'une cuite.
Je savais quel effet je faisait à Helena. Et elle sait très bien à quel point elle me fait aussi de l'effet, simplement en la regardant. Mais la .. elle reste de marbre. Ou du moins si elle essaie de cacher ses émotions c'est vraiment très réussis. Je baisse le regard à nouveau sur mon journal, grimaçant légèrement, je n'ai pas envie moi de cacher ma colère, et mon désarroi quand à notre situation. Cette rupture me déchire autant qu'elle m’énervè malgré que je sache parfaitement que tout est de ma faute. Pourtant au départ nous étions d'accord sur le fait que ce ne serai pas facile tous les jours. Elle savait ce que l'ouverture de ce bar impliquait. Elle savait que je voulais réussir à tout prix. Enfin .. à tout prix c'est ce que je croyais mais en fait non. Le seul prix que je ne suis pas prêt à payer c'est le prix de notre couple. Je ne suis pas prêt pour cette rupture et ne le serais jamais. Je ne suis pas prêt à dire adieu à la femme que j'aime. Cette rupture m'as pris par surprise. « Tu serais tombé sur moi au téléphone, tu aurai raccroché et moi je serai furax. Alors que là .. je peux enfin te voir au bout de deux mois. » Oui j'avais de la rencoeur. J'étais peiné de ne pas avoir eu une seule nouvelle, de ne pas l'avoir croisé au moins une fois. Bon je sais que dans une rupture on est pas censé se revoir mais avant tout ça nous étions amis. De très proches amis, et cette rupture et venue tout foutre par terre. Bon sang est ce que c'est si horrible de me voir, cela la dégoute-t-elle à ce point? Cette rupture n'as pas l'air de l'affecter autant que ça m'affecte pourtant une part de moi sais que ce n'est pas le cas. « Comment je vais ? » dis-je en riant légèrement bien que ça question ne me fit pas rire du tout.  « Oh super, la grande forme, l'éclate totale ! »Dis-je sur un ton sarcastique tout en faisant de grand gestes pour accentuer mon ironie. Mais qu'est ce qu'elle croit? Que c'est facile pour moi ? Je l'aimai et j'aurai tout fait pour elle si elle m'avait au moins dis ce qu'elle voulait. Quand elle me fis un compliment sur ma tenue je fus à la fois touché et gêné. Je cligna des yeux légèrement, un tic que j'ai lorsque je suis nerveux et mal à l'aise.« Oui j'ai le manager des Red's qui est passé. Je suis en négociation pour les faire venir ce week-end » Un grand groupe pour faire tourner les affaires puisqu'il n'y a que cela qui marche en ce moment. Quand elle s'approcha de moi je me décolla à nouveau du comptoir. J'avais espérer que ce soit un geste de ça part mais non, elle venait simplement de me donner les lunettes de mon frère. Pauvre type, qu'est ce que tu vas t'imaginer ? Je pris les lunettes et les posa à l'arrière prêt de nos papiers. « Mmh, gentil. » Dis-je alors, à haute voix pour me convaincre que c'était un compliment qu'elle me faisait.
(C) fiche by gyspy water
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   Lun 26 Oct - 13:18



Invité
Invité
─────────────♡─────────────

Son pincement au coeur en le regardant devint beaucoup moins douloureux puis se tut complètement. Qu'entendait-il par là ? Elle ne l'avait pas vue venir, celle-là. « Je ne suis pas une collégienne, si j'étais tombée sur toi au téléphone je t'aurais parlé et demandé exactement la même chose. » Ses sourcils froncés et son ton ne laissaient pas place au doute. Au fond, elle était vexée qu'il puisse réellement pensé qu'elle aurait réagit de la sorte. Helena n'avait jamais fuit les problèmes quels qu'ils avaient été bien au contraire. Elle préférait les affronter de front quitte à en sortir le coeur écorché. « Ca aurait été trop tôt et trop douloureux de te voir avant. » Avant maintenant, avant ici. Même si le temps était passé, c'était toujours aussi difficile et sans doute le serait-ce longtemps, voire toujours. Si elle ne tremblait pas, c'était seulement parce qu'elle était tétanisée à l'idée qu'il approche alors que ses pieds semblaient plantés dans le sol et refusaient de bouger. L'heure n'était de toute façon pas à remettre cette discussion à plus tard. Le ton de Tyler laissait entendre le reproche et pourtant elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'il ne pouvait s'en prendre qu'à lui. Elle avait été conciliante, tolérante pendant longtemps et la seule chose qu'elle demandait était un peu plus d'attention. Il ne se rendait visiblement pas compte que les choses ne pouvaient plus durer ainsi pour la simple et bonne raison qu'elle dépérissait à mesure qu'il s'éloignait d'elle.. Un peu comme maintenant qu'ils étaient séparés. Le rire jaune de son ex petit ami lui arracha un frisson désagréable. Même si la question semblait idiote, c'était aussi la moindre des choses de demander surtout si ça repoussait le moment fatidique où ils parleraient de leur rupture et joueraient cartes sur table l'un avec l'autre. Pinçant les lèvres, elle se retint de peu de lui demander d'une voix ferme d'arrêter d'être aussi condescendant mais au lieu de ça, ce n'est qu'un gêné et bas : « Je suis désolée.. » qui échappa de ses lèvres. Au même instant elle baissait les yeux incapable d'ajouter quoi que ce soit. Elle n'avait pas pensé à la possibilité qu'il soit dans le même état qu'elle. Ce n'est que quelques secondes plus tard lorsqu'elle relevait le regard qu'elle le voyait cligner des yeux. Un tic. Son tic. Cela faisait une eternité qu'elle ne l'avait plus vu le faire et presque automatiquement, elle sentit son coeur légèrement se rechauffer. « Oh ! Bonne chance alors, j'imagine, même si je suis sure que tu n'en as pas besoin pour les avoir. » Le soulagement s'entendait dans sa voix. Ce n'était donc pas pour une fille. Tyler était un négociateur hors pair et il parvenait le plus souvent à ses fins lorsqu'il voulait quelque chose. C'était aussi ce côté sur de lui qui lui avait plu. « Il y a un problème ? » Demanda-t-elle confuse lorsqu'il répéta ce qu'elle venait de dire. Elle ne savait pas vraiment à quoi s'attendre mais elle n'était certainement pas au bout de ses peines aujourd'hui. Une seule chose était sure : c'était bon de le voir "en vrai" et non plus seulement sur des photos.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   Lun 26 Oct - 21:47



Invité
Invité
─────────────♡─────────────



Dure journée
Que celle qui commence le lendemain d'une cuite.
Autant avant les rebellions à répétitions d'Helena pouvait la rendre terriblement sexy .. autant la elle m'as heurté. Si j'ai dis cela c'est parce que j'ai bien remarqué qu'elle cherchai à tout prix à m'éviter depuis plus de deux mois. Pour elle n'est pas comme ça. C'est une battante et loin d'être lâche, lorsqu'il y a un problème elle l'affronte hors là en m'évitant depuis plus de deux mois elle joue au chat et à la souris. « Dans ce cas pourquoi tu ne m'as jamais appelé? Pourquoi on as pas discuté toi et moi depuis deux mois ? Pourquoi dans une petite ville comme Tree-Hill je ne t'ai pas croisé une seule fois ? Et merde pourquoi j'ai l'impression que tout roule pour toi alors que moi j'en suis toujours au stade de noyer l'alcool autant que possible ?!!!  » Énervé moi ? Nooon. Enfin si, très même, j'ai mal et quand Tyler à mal, il boit et s'énerve. Je suis comme ça que voulez vous. Dieu que j'aurai aimé pouvoir lui dire ce qu'elle voulait entendre il y a deux mois. Dieux que j'aimerai l'embrasser et lui faire tout oublié. Alors quand elle me dis que ça aurait été trop douloureux de me voir avant, mon regard s’apaisa. Je m'approcha d'elle et plongea mon regard intense dans le siens.  « Te voir est une ici aujourd'hui est terrible pour moi, mais si y'avait une petite chance même infime que je te re-croise demain je la saisirai parce ton absence est encore plus terrible Helena.   » Je ne fuyait pas son regard malgré que là à l'instant ces yeux font toujours autant d'effets sur moi. J'ai envie de l'embrasser vous n'imaginez même pas à quel point. Grand dieu que c'est dur ..   « Ne t'excuse pas .. ce n'est pas toi qui me doit des excuses »Dis-je alors me rendant compte que j'avais poussé le bouchon un peu loin. Oui je sais je peut-être vraiment très brusque lorsque ça ne va pas. Je peux être blessant, mais c'est le seul moyen que j'ai trouvé jusqu'à aujourd'hui pour évacuer toute peine ou colère. Je n'avais pas encore vidé mon sac avant aujourd'hui, tout était bloqué et pourtant là , malheureusement pour elle tout est en train de sortir. « En vérité .. je me fou de ce contrat. Ce que je veux aujourd'hui je ne peut pas l'obtenir » Vasy Tyler rajoute-en une couche comme ça ça va vraiment finir en clash c'est obligé. Le problème aujourd'hui c'est que je n'arrive pas à avancer j'ai même l'impression de reculé tous les jours un peut plus. Je n'ai plus l'étincelle qui faisait que je me sentais vivre auparavant. « Hein ? .. non non rien t'en fait pas.» J'avais vraiment pensé tout haut ?
(C) fiche by gyspy water
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   Lun 26 Oct - 23:20



Invité
Invité
─────────────♡─────────────

Même s'ils avaient été amis bien avant de ne devenir plus, Helena se sentait complètement incapable de le reconsidérer comme tel. Avoir rompu avec lui signifiait donc qu'elle le perdait de toutes les façons possibles : petit ami, ami, confident.. Mais elle devait le faire parce que si elle continuait de le voir, de lui parler, elle savait que ses sentiments pour lui ne se tairaient jamais bien au contraire. Ils grandiraient silencieusement en elle et plus elle tenterait de les enfouir, plus ils deviendraient intenses voire insupportables. Insupportable comme la distance qui les séparait présentement. Elle mourait d'envie de se blottir dans ses bras, de sentir encore une fois sa main effleurer sa joue en lui disant que tout irait bien. Il avait toujours su la rassurer lorsqu'elle en avait eu besoin à une exception près qui était d'ailleurs la cause de leur rupture : le bar ou plutôt, le temps qu'il y consacrait. Ses mots la bouleversèrent et pour la première fois depuis qu'elle était arrivée, elle ne parvint plus à le cacher. Elle sentit ses yeux commencer à lui piquer et son coeur manqua un battement. Helena était complètement perdue. Une part d'elle était furieuse face à ce qu'il disait, une autre tout simplement brisée, meurtrie. Qu'il puisse penser qu'elle le vivait bien et surtout, qu'elle prenne conscience que lui le vivait aussi mal. Il fallait dire qu'elle n'en avait parlé avec personne et que personne n'avait jugé important de la prévenir de l'état déplorable dans lequel il était. « Discuter de quoi Tyler ? De ce dont on a déjà parlé mille fois ? » Le bar, encore. Combien de temps avaient-ils tourné en rond en remettant ce problème à plus tard ? Et tout ça pour qu'au final ils ne parviennent pas à se mettre d'accord et se sépare.. Elle en était malade. « Parce que je ne sortais plus beaucoup si ce n'était pour travailler et faire des courses.. » "Plus beaucoup", c'était un euphémisme. Depuis leur rupture elle ne vivait plus, passait son temps chez elle seule à regarder des albums photo ou lovée dans son canapé. Il avait laissé un vide dans sa vie et pire encore, dans son être. « C'est vraiment ce que tu pense ? Que je vais bien ? Tu me connais si mal ? » Répondit-elle sur la défensive alors qu'elle sentait une première larme perler au coin de son oeil. Il n'avait même pas idée. « L'alcool n'est jamais une solution.. C'est dangereux, tu es bien placé pour le savoir puisque tu travailles dans un bar.. » On aurait pu croire qu'elle lui faisait une leçon de morale comme l'aurait fait une mère mais en réalité c'était bien son inquiétude pour lui qui avait parlé. Elle s'inquieterait toujours pour lui malgré tout, de la même façon qu'elle était certaine qu'elle ne cesserait jamais de l'aimer parce qu'il faisait partie d'elle. Puis Tyler fit le tour du bar et s'approcha d'elle, elle qui restait complètement stoïque. Bouger, c'était une occasion de perdre ses moyens et de se jeter à son cou comme elle en mourait d'envie. Sauf qu'elle n'avait pas le droit. Yeux dans les yeux, son coeur se mit à battre plus vite dans sa poitrine au point qu'elle l'entendait tambouriner jusque dans ses tempes. Elle se maudissait elle même de l'aimer autant, de le laisser la désarmer aussi simplement que par un regard. « Si tu avais raison, j'aurais du donner de mes nouvelles et prendre des tiennes. Je n'imaginais juste pas que.. » Que cette experience avait pu être aussi abominable pour toi qu'elle ne l'est pour moi. Helena laissa sa phrase en suspend , il avait compris où elle voulait en venir sans doute. « Qu'est-ce que c'est ? » Il avait piqué sa curiosité pour le coup.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   Mar 27 Oct - 13:20



Invité
Invité
─────────────♡─────────────



Dure journée
Que celle qui commence le lendemain d'une cuite.
Je me sentais .. meurtrie. J'avais la poitrine serrée à un point que l'on ne peut imaginer. Cette douleur est atroce. Pourquoi je suis incapable de tourner la page ? Pourquoi j'ai toujours aussi mal de la voir et de ne pouvoir l'atteindre. Pourquoi aimer quelqu'un est-il aussi douloureux? Je n'aurais jamais penser souffrir comme ça, je pensais qu'Helena et moi sa coulait de source, que tout roulait et que nos disputes n'étaient que de petites querelles qui ne dureraient pas. Je me suis trompé et dieu que sa fait mal de se tromper autant. Pourtant je sais que je ne peut m'en prendre qu'à moi même, que cette situation je l'ai provoqué en ne faisant pas attention aux alertes d'Helena. « Et bien peut-être ! Mais au moins je pourrais te voir parce que j'en ai besoin Helena !!! » Le ton est en train de très vite monter. Nous sommes tous deux en colère de la situation je le vois alors pourquoi s’entêter ? Il n'y a que moi qui trouve que la solution au problème est loin d'être compliqué? Bon sang pourquoi suis-je autant dépendant de cette fille.  « La belle affaire tu vas faire tes courses avec mon frère maintenant ?  » Dis-je pour lui faire comprendre qu'il faut qu'elle arrête de me prendre pour un couillon. J'ai vus Lukas et je sais qu'ils se voient. En tant qu'amis certes mais eux se voient et à chaque fois Helena lui donne rendez-vous à l’extérieure de la ville et croyez moi je sais parfaitement que c'est pour m'éviter.  « Je ne te connais pas mal Helena, je me pose tout un tas de questions parce que je pensais savoir sur toi hier n'est plus valable aujourd'hui !»Oui je n'arrive plus à la comprendre et cela m’énerve au plus haut point.Helena est quelqu'un qui n'aime pas souffrir alors pourquoi s'entête -t-elle dans cette rupture ? Mais c'est aussi quelqu'un de déterminé et d'obstiné .. bon sang je n'ai plus les idées claires, je n'arrive plus à rationaliser la situation, je n'arrive plus à réfléchir ..   « Parce que te pleurer à longueur de journée est une solution ? Non j'en ai marre de me morfondre tout seul dans mon coin, alors si un verre peut me faire oublier la douleur pendant 10 minutes je prend parce que crois moi, le seul danger que j'encours en ce moment c'est moi-même. » Elle sait parfaitement que parfois je peut-être autodestructeur. Que quand quelque chose ne vas pas je pète les plombs, j'envois tout en l'air et je me fou des conséquences. « Tu imaginais juste que tout ça ne m'atteignait pas ? Et c'est moi qui ne te connait pas ?» Je souffle un bon coup, je suis énervé et en générale ça ne donne rien de bon. Lorsque Tyler s’énerve il renverse tout sur son passage, je le sais et parfois je ne peut le contrôler.« Toi Helena. Qu'est ce que tu imagines ? Si devais vendre se trou à alcoolique pour toi crois bien que je n'hésiterai pas une seule seconde. J'ai embauché mon frère pour me donner du temps. Parce que je ne compte pas laissé tomber tu m'entends ? Toi et moi ça ne peut pas se finir comme ça et je continuerai jusqu'à l'épuisement à croire en nous» Dis-je alors plongeant mon regard intense criant à l'aide dans le siens, tout en attrapant délicatement sa main.
(C) fiche by gyspy water
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   Mar 27 Oct - 17:02



Invité
Invité
─────────────♡─────────────

Combien de fois avait-elle imaginé ce scénario ? Elle, tombant nez à nez avec Tyler. Une dizaine, une centaine fois et malgré tout elle ne s'était jamais imaginé que ce serait si difficile. La colère qu'il ressentait vis à vis d'elle était à la fois douloureuse et rassurante. S'il la détestait, qu'il lui en voulait tout du moins, il serait bien plus simple pour lui de passer à autre chose et c'est tout ce qu'elle lui souhaitait : qu'il soit heureux. Le constat était déjà triste, mais en plus de la colère elle voyait dans ses yeux, ses mots combien elle le faisait souffrir par sa décision et son comportement et c'était insupportable. Elle s'était dit peut-être naïvement qu'au moins s'ils se séparaient ils souffriraient une fois pour toute et que ce serait ensuite terminé, plutôt que de se déchirer à petit feu ce qu'elle n'aurait pas supporté. Mais maintenant qu'elle était face à lui et qu'elle entendait toutes ces choses, elle regrettait d'autant plus. Elle le connaissait par coeur et elle savait que malgré ses coups de colère et de gueulante, il ne lui ferait jamais aucun mal. Mais ça ne l'empêchait pas pour autant d'être stupéfaite voire un peu craintive. Ils avaient une manière semblable d’extérioriser leurs maux : hausser la voix mais pour la simple et bonne raison qu'ils s'aimaient, peut-être un peu trop. C'était là le problème de toutes les passions amoureuses, cela rimait rarement avec calme et maîtrise de soi. « Si tu n'as pas changé d'avis alors je ne vois pas l'interet d'en parler, on en est exactement au même point. » Elle ne criait pas mais son ton était sec. La colère dans les yeux de Tyler lui faisait mal mais s'il voulait absolument en venir à l'affrontement elle ne reculerait pas. « J'ai dit que je ne sortais plus beaucoup , pas que j'étais devenue une ermite. Et ne mêle pas Lukas à tout ça. » Elle commençait doucement à passer de la tristesse à l'enervement. Elle n'était pas venue ici pour régler ses comptes et encore moins pour entendre de telles absurdités; Lukas avait été là pour lui changer les idées, la faire rire comme il l'avait toujours fait comme l'aurait fait Brooke, Sara ou Lena. « Et moi je pensais que notre relation avait plus d'importance pour toi, comme quoi on est deux à s'être trompés.. » Sa voix était retombée de plusieurs octaves, devenue murmure. Elle l'avait dit, ça y est. Cette impression d'avoir moins d'importance que ce bar, qu'il ne l'aimait plus autant qu'avant. Une première larme glissa sur sa joue alors qu'elle retrouvait le silence. « Est-ce que Brooke et Lukas sont au courant ? » C'est la seule chose qu'elle avait trouvé à répondre, horrifiée par ce qu'elle entendait. Dans quel état était-il par sa faute ? Il s'était mis à boire mettant sa vie en danger tout simplement pour oublier la souffrance qu'elle lui faisait endurer. « Je ne veux plus que tu fasses ça. Tu m'entends ? Ce n'est pas un jeu, c'est de ta vie dont il est question ! » Un ton autoritaire qui cachait à la perfection son inquiétude. Elle décida de ne pas répondre à la phrase qui suivit , respirant un grand coup et passant sa main sur sa joue pour essuyer toute trace de cette maudite larme. Tout ça, toute ces émotions, c'était trop pour elle. « Tu dis ça maintenant, mais est-ce que je peux vraiment croire que tu feras ce que tu dis ? Que tu trouveras du temps ? Tu me l'avais déjà promis et ce n'est jamais arrivé.. » Elle avait envie de fondre en larmes comme une petite fille et d'aller se cacher quelque part, n'importe où sauf ici devant lui. Les choses devinrent encore plus difficile lorsque Tyler approcha encore et prit sa main dans la sienne. Un contact simple et pourtant si lourd de sens.. Si agréable. Elle avait oublié à quel point elle aimait le contact de sa peau contre la sienne. « Ne fais rien de plus.. S'il te plait.. » Elle était boulversée et son coeur continuait de battre à mille dans sa poitrine. Elle était incapable de retirer sa main ni même de bouger mais elle le suppliait de ne pas approcher plus. Le problème n'était pas uniquement de le pardonner et de reprendre comme si de rien n'était, mais elle craignait qu'il lui brise le coeur une seconde fois. Son emprise sur elle était beaucoup trop grande et elle savait que si elle le perdait une deuxième fois, elle risquait de ne pas s'en relever.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   Mar 27 Oct - 20:24



Invité
Invité
─────────────♡─────────────



Dure journée
Que celle qui commence le lendemain d'une cuite.
Je n'aurai jamais imaginé ça. Comment aurai-je pu? Pour moi tout était déjà tracé entre nous deux. Nous allions devenir une famille et un jour je lui aurai demandé de m'épouser mais apparemment elle en à décidé tout autrement. Depuis nous ne nous sommes encore jamais re-croisés. Ce n'était pas de mon fait même si je me rend compte que l'avoir en face de moi là fait tout remonter. Mes sentiments comme ma colère que je suis en train d'extérioriser alors que je ne l'avait encore jamais fait jusque là. Bon sang que ça fait mal de l'avoir la en face de moi et de me sentir aussi impuissant !Comment désamorcer la chose? Pourrais-je encore la récupérer ? « Bien sur que j'ai changer d'avis. Je te l'ai dis j'ai embauché Lukas pour arranger les choses. Ce bar n'est rien à côté de toi. » Je me calmais petit à petit même si j'avais encore beaucoup de choses que je gardais en moi. Pour l'instant j'arrivais à me contrôler, je me refusais à lui faire peur ou la faire fuir. J'avais peur moi aussi, peur de devoir vraiment passer ma vie sans elle. Peur de devenir un con alcoolique notoire qui ne pense qu'à boire pour oublier qu'il a tout gâcher avec la femme qu'il aimait plus que tout. Je préféra passer le fait que l'on parle de Lukas. De toute façon je sais que la j'ai pousser le bouchon trop loin, cela se voit dans mon regard et mon expression toute contractée du visage lorsque je sais que j'ai fait n'importe quoi. Lukas n'as rien à voir dans toute cette histoire et je ne peut lui en vouloir d'être plus présent pour elle que je ne l'ai jamais été. « Ta rupture est en train de me détruire petit à petit, il faut quoi que je me jette d'un pont pour te montrer que tu es importante à mes yeux ?!! » Ma colère refaisait légèrement surface. Qu'elle puisse dire que notre relation n'a pas d'importance quand on vois dans quel état je suis depuis deux mois me consterne. Merde je sombre dans une dépression monstrueuse mais non à part ça je me fou de notre relation ? Mais qu'est ce qu'elle croit qu'il y a que elle qui souffre ? Oh non ma p'tite dame c'est vous tromper sur toute la ligne. « Au courant de quoi ? Que j'ai un nouvel ami nommé bourbon ? Qu'est ce que ça changerai de toute façon.»Oui j'avais bus un soir ou deux en compagnie de mon frère pour me changer les idées, on est sortis quelques fois et j'ai pris des cuites oui, mais Lukas ne sais pas à quel point je me laisse aller ses derniers temps. Quand à Brooke .. je ne l'ai pas vus depuis plus d'un mois alors .. Je sais qu'elle à sa vie cela je ne peut pas lui enlever. Mais ces derniers temps j'ai l'impression d'être seul dans ma mélancolie. « Qu'est ce que ça peut bien te faire Helena ? Ma vie ? Sans toi elle est .. merdique et .. chiante ! » Dis-je en insistant bien sur les deux derniers mots. Je m'étais rendus compte qu'elle avait quelques larmes sur la joue qui coulaient. J'en était donc maintenant sur, cette rupture la détruit autant qu'elle me détruit moi. Bon sang ce que c'est dur. Etant maintenant proche d'elle, mon regard toujours dans le siens, mon coeur se remis à battre comme jamais. La voyant là je n'avais qu'une envie, sauter sur ses lèvres. D'ailleurs je me mordilla les miennes légèrement pour ne pas y penser. Mais la tentation est .. énorme. « Je n'avais pas remarqué à quel point c'était urgent de trouver quelqu'un pour m'aider. A quel point tu m'appelait à être vigilant. Je n'ai rien vus et c'est ma faute j'ai été qu'un stupide abrutis. Helena je t'aime .. et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que tu continue de m'aimer parce que je sais que tu m'aimes encore. Toi et moi c'est intense sa ne peut pas disparaître sur demande.» Je sais à quel point notre couple était solide à l'époque. Je sais qu'on aurait put traverser n'importe quoi. Je sais aussi que j'ai trop tirer sur l’élastique et qu'aujourd'hui il a cassé. Passant ma main sur sa joue pour effacer ses larmes avec délicatesse, mes yeux étaient à présent rendus sur ses lèvres, c'est alors que je remonta mon regard vers le siens, un regard perdu, qui n'attendais qu'un signe d'elle pour me jeter sur ses lèvres. Mais je sais que ce n'est pas dans son idée, elle est sous mon contrôle comme je suis sous le siens et je ne veux surtout pas la faire fuir en étant égoïste à ce point. « Je ne ferais rien que tu ne veuille .. » Murmurai-je alors mon regard plongé dans le siens. Ma main caressant délicatement sa joue.
(C) fiche by gyspy water
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   Mer 28 Oct - 15:18



Invité
Invité
─────────────♡─────────────

Sa réponse sonna comme une délivrance, une once d'espoir. Naïvement elle aurait voulu le croire sur parole, qu'ils tirent de suite un trait sur tout ça mais elle ne pouvait pas. La douleur de la rupture, de cette impression de passer "après" était toujours trop présente et vive en elle. Combien de temps avait-elle attendu pour entendre ces mots sortir de sa bouche ? Comme un boomrang, ses sentiments et tout son amour pour lui, lui revinrent d'un coup en pleine figure. Sa respiration était courte , tout l'inverse de l'intensité à laquelle battait son coeur. « Tyler.. » Elle ne savait même pas quoi dire. Ses mots refusaient de sortir, ses pensées de s'assembler et de rester cohérentes. Elle sentait qu'elle perdait un peu plus pied à chaque seconde qui passait. A cause de lui, de sa proximité, de son regard sur elle et de ce qu'il lui disait et qui lui réchauffait indéniablement le coeur. Sur le moment elle se sentit vraiment dans une situation inconfortable. Une situation où elle voulait le croire, si fort, et ou pourtant sa crainte de souffrir à nouveau l'en empêchait. A son regard et son expression Helena voit qu'il regrette ses mots mais elle eut du mal à ressentir un quelconque soulagement compte tenu des propos qui suivirent. Ses yeux s’écarquillèrent et ses lèvres s'ouvrir tel un "o" parfait. Avait-il osé dire ça ? C'en était trop pour elle. Le coup partie sans qu'elle même ne le voit venir. Une gifle, la première, la dernière. Elle regrettait déjà et s'étonnait de son geste. Mais elle refusait de s'excuser, pas après ce qu'il avait dit. « Ne redis plus jamais ça, même si c'est du second degré. » Rien que l'idée de le perdre de façon définitive , de se dire qu'elle ne le verrait plus la mettait dans tous ses états. Doucement, alors qu'elle retrouvait peu à peu ses esprits, Helena leva la main pour effleurer cette même joue. Peut-être dans l'espoir d'atténuer la douleur, de se faire pardonner aussi. « S'il t'arrivait quoi que ce soit je ne m'en remettrai jamais.. Et c'est aussi pourquoi je te demande d'arrêter de boire comme tu le fais. » Qu'il prenne ça comme une faveur s'il le voulait et que ça pouvait le lui faire faire. C'est tout ce qui comptait pour elle : qu'il arrête de se mettre en danger volontairement comme si de rien n'était. « Ca change que comme moi ils s'inquiètent et ils ne veulent pas qu'il t'arrive malheur.  » L'instant d'après elle rabaissait le bras. Ca y est, elle allait craquer et fondre en larmes comme une petite fille elle le sentait venir. Alors qu'il lui disait tout ce qu'elle avait toujours voulu entendre, tout ce qui faisait qu'elle se rendait compte combien elle l'aimait et combien il l'aimait en retour. « J'aimerais que tout soit aussi simple.. » Murmura-t-elle alors que de nouvelles larmes dégringolaient sur ses joues. Il ne suffisait pas de s'aimer pour être ensemble et être heureux. Ca, ce n'était que dans les films. Elle se rappelait encore de ce soir là comme si c'était hier où elle était partie en larmes après qu'ils aient rompu. Cette sensation de sentir son coeur se briser littéralement dans sa poitrine, de ne plus être capable de respirer tant c'était douloureux. Elle sortit de ses pensées lorsque Tyler posa sa main sur sa joue. Un contact électrisant qui lui arracha un frisson à l'échine. Elle n'avait pas envie que cela s'arrête, d'aucune façon. Presque automatiquement sa main se posait sur le torse de Tyler alors qu'elle se mettait à fixer ses lèvres. Si son premier reflexe aurait été de le repousser par ce geste, il n'en fut rien puisqu'elle se contenta d'apprecier la douceur du tissu et des muscles qui se cachaient en dessus. Seigneur, pourquoi lui faisait-il toujours autant d'effet ? Sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte son visage s'était dangereusement approché du sien. Elle pouvait maintenant sentir son souffle alors que ses yeux se fermaient d'eux-mêmes. Elle ne rêvait plus que d'une chose : l'embrasser, encore et encore. Oublier tout ça, passer à autre chose. Mais alors qu'elle allait ceder à la tentation et que ses lèvres effleuraient les siennes , ils furent interrompus par un client qui arrivait. Helena rouvrit les yeux et recula d'un pas en repoussant Tyler à l'aide de sa main toujours posée sur son torse. Elle était confuse, complètement perdue. « Je.. Désolée.. Je.. Ferais mieux de partir. Tu as du travail de toute façon. » Un instant elle laissa son regard se perdre dans ses grands yeux bleus. Elle était à la fois soulagée et furieuse que ce type ait débarqué à ce moment là. Elle verifia qu'elle avait tout ce qu'il lui fallait puis tourna les talons sans adresser un seul regard à Tyler avant de sortir. Elle avait besoin d'air et surtout.. De temps.

FIN.


(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dure journée   



Contenu sponsorisé
─────────────♡─────────────

Revenir en haut Aller en bas
 

Dure journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un homme surpris quand il rentre chez lui !
» Une paire de chaussures qui dure...
» Journée à Dinant en juillet 2007
» Invitation à la Journée Départementale du REAAP38 ...
» Journées du patrimoine en Nord-Cotentin!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always One Tree Hill :: Partie " La ville de Tree Hill "-
Brooke & Tyler
Joan & Julian
✰ Fiches PUB ✰
HTTP. Pub rpg design.
HTTP. bazzart.